L’or : une histoire de carats…

Le carat est une unité qui mesure la pureté des métaux précieux comme l’or. En bijouterie, un carat correspond à 1/24 de la masse totale d’un alliage. En France, on utilise l’abréviation « ct » ou « k » pour désigner le caratage. Ceci sert à définir la part d’or pur d’un bijou. A son état brut, l’or fait 24 carats. Mais il est trop souple pour être utilisé tel quel. C’est pour cela qu’il est transformé et assemblé avec d’autre matériaux comme le cuivre et l’argent ou encore le zinc afin qu’il puisse résister aux chocs. C’est également ce qui lui donnera sa couleur (or pur jaune, blanc si assemblé avec de l’argent, rose si c’est avec du cuivre, vert s’il y a du zinc).

En ce qui concerne le taux minimum d’or pur, c’est 9 carats qui représentent le plus bas de gamme sur le marché en bijouterie. A savoir que l’or vraiment pur n’existe pas. Il l’est en général à 99,9%. L’or le plus pur à ce jour est la monnaie royale Canadienne dont le degré atteint les 99 ,99%.

La loi Française oblige de mentionner le titre (garantie d’authenticité) par un poinçon (losange pour les fabrications Françaises et ovale pour les fabrications étrangères). A savoir qu’un gramme d’or pur varie entre 18€ et 48€. Ce poinçon est obligatoire dès lors que le bijou possède 3g d’or.

Si on résume, le 24 carats contient 99,9% d’or pur (comme les lingots), 75% pour le 18 carats et 37,5% pour du 9 carats. Le 18 carats est le plus universel, connu et répandu dans le monde entier et considéré comme de l’or massif. A ne pas confondre avec le carat utilisé comme unité de poids pour peser les diamants et les pierres précieuses.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.