L’invention de l’horlogerie : les premières horloges à pendule

La mesure du temps a toujours été très importante pour beaucoup de choses. Les toutes premières horloges étaient mécaniques mais nullement précises. Elles n’avaient ni cadran, ni aiguilles. Leur fonction se résumait à sonner toutes les heures.

C’est au XVIème siècle que la toute première horloge à pendule apparaît. Plus précisément, c’est entre 1656 et 1658 qu’un mathématicien hollandais du nom de Christian Huygens va mettre au point un instrument beaucoup plus précis que les précédentes inventions (comme l’horloge mécanique apparue au XIIIème siècle) qui révolutionnera le monde de l’horlogerie. Cependant, celle-ci n’aura qu’une seule aiguille. Il faudra attendre une vingtaine d’années plus tard pour voir apparaitre l’aiguille des minutes. Cette horloge était encombrante et il fallait souvent la remettre à l’heure. Elle était seulement destinée aux personnes riches.

En 1660, William Clément invente l’horloge à ancre pour encore plus de précision. Le principe de l’échappement à ancre permet d’obtenir un angle d’oscillation plus faible du balancier. Au fil des ans, les horloges seront encore améliorées. En 1715, George Graham invente l’échappement « à recul sans repos » permettant de donner quasi instantanément une impulsion au pendule.
Il faudra attendre 1840 pour trouver la première horloge électrique. Mise au point par l’anglais Alexander Bain, celle-ci est alimentée par une pile qui va fournir de l’énergie à l’oscillation du pendule.

La première horloge à quartz est apparue en 1933 qui repose sur la piézo-électricité. C’est une propriété qui permet de faire vibrer le quartz de manière très régulière lorsqu’on lui applique un courant électrique. Elle est dix fois plus précise.
Enfin, c’est en 1958 que l’horloge atomique fait son apparition. Elle est basée sur le fait qu’un atome absorbe ou émet de l’énergie à une fréquence encore plus précise que celle du quartz. Le temps atomique est à l’heure actuelle la référence mondiale.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.