La mesure du temps avant l’invention de l’horlogerie

Ne vous êtes-vous jamais demandé comment on mesurait le temps avant l’invention de l’horlogerie ?

L’horlogerie est apparue au XVème siècle mais avant cela, pour mesurer le temps, ils s’aidaient du cadran solaire, du sablier ou de la clepsydre. Elle remonte aux premières civilisations. Cependant les toutes premières références de la mesure du temps ont été le déplacement de l’ombre, le retour des saisons ou encore le cycle lunaire.

Le cadran solaire
Ce sont les Égyptiens qui ont inventé le cadran solaire au XVème siècle avant J.C. Il ne donnait l’heure que seulement il y avait du soleil. Ce cadran est divisé en 12 heures et la durée des heures variaient en fonction des saisons. La graduation se perfectionne petit à petit et c’est au XIVème siècle que les arabes en feront un instrument fiable en inclinant la tige du cadran selon la latitude du lieu.

Le sablier
Le sablier est une invention chinoise qui serait apparue vers 1200 avant J.C. Ce fût le tout premier instrument capable de mesurer le temps. Il fonctionne avec du sable. Il est couramment utilisé au XIVème siècle, notamment pour remplacer le cadran solaire quand le ciel est couvert. De nos jours, le sablier existe toujours mais généralement la durée n’excède pas 5 minutes. Il est utilisé dans certains jeux de société et pour contrôler la cuisson des œufs à la coque.

La clepsydre
Ce sont encore les Égyptiens qui ont inventé la clepsydre vers 1400 avant J.C. Mais ce sont les Grecs qui la rendront plus précise en lui ajoutant un cadran et une aiguille. Il s’agit ici de mesurer le temps grâce à l’écoulement de l’eau. Celle-ci à l’avantage de fonctionner de jour comme de nuit quelles que soit les conditions météorologiques. Néanmoins, cet instrument restait encore imprécis dû au débit de l’eau qui variait selon la température ambiante.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.